samedi 29 octobre 2011

How about a differentiated sourcing governance ?

World-Class IT Vendor Management: An Essential Capability for Maximizing Outsourcing Value
Publish Date: October 26, 2011
Author(s): Chen, Stephen; Cooke, Mike; Bising, Guy

An intesresting article that details a vendor management capability with five dimensions : culture, governance, organisation, people and IT support systems.

But these capabilities should be shaped according to the sourcing strategy : looking for scale, speed or innovation [1]

If you address scale or speed, that is fine to put the Legal department in the middle (contrat negociation) or at the end (contrat termination) of the vendor management cycle (as shown in exhibit 2 page 5).

But if you are heading for innovation, i would feel that you would be better off to invite the legal department right at the front of the cycle to help to tackle with the intellectual property issues.

For a large organisation which generally pursue scale, speed and innovation with its vendors portofolio, a differentiated sourcing governance should be put in place [2].


---------------------------------------------------------------
[1] quoting the title of a McKinsey article « Managing IT for scale, speed and innovation » by Sam Marwaha et Paul Willmott, McKinsey & Company, 2006, referenced under the title "A differentiated governance model for IT"

[2] pour les visiteurs francophones, vous êtes invités sur le site Open RSE N°6 sur la gouvernance de la propriété intellectuelle d'entreprise en relation d'affaires.

vendredi 28 octobre 2011

RSE, blogs d'entreprise, réseaux sociaux professionnels ouverts : quels avantages business ?

infoDSI le 28/10/2011


Pourquoi les entreprises BtoB doivent elles aussi exploiter le web social ? par Delphine Massenhove, responsable marketing d’update software France



"De l'e-CRM au social CRM : plus rien ne sera comme avant".
Une pensée pertinente mais encore (?) en avance de phase.

Si les réseaux sociaux sont exploités dans le B2C, dans le B2B, leur potentiel business reste à découvrir.

LinkedIn annonce régulièrement une progression de ses abonnés ; en revanche une participation effective aux discussions reste encore marginale.

Quelques pistes de réflexion sur les freins
- Le langage et la culture.
Dans le secteur de l'IT, on peut constater (pour LinkedIn) que les participants sont surtout des américains et des indiens ; il existe néanmoins quelques groupes sympathiques francophones assez actifs comme "Re Invent IT".

- Les retombées pour le collaborateur
Celui-ci doit arbitrer son temps d'expression et d'échange avec ses pairs entre les RSE, le blogs d'entreprise et les réseaux sociaux professionnels publics.

- La gouvernance d'entreprise
un sujet pour les dirigeants : mandat de représentation du collaborateur, propriété intellectuelle d'entreprise, conditions d'utilisation des réseaux sociaux publics, confidentialité,...

Quelques pistes de réflexion sur les bénéfices
Il appartient à chaque entreprise de trouver le modèle de valorisation d'une participation aux réseaux sociaux professionnels.
Pour notre part, consultant/chercheur indépendant, nous vous invitons à googler (option "tous les mots suivants") : 

LinkedIn innovation 
ou 
innovation LinkedIn.

Sur 130 000 000 d'entrées devrait figurer en première page un de nos sites...

jeudi 27 octobre 2011

Où trouver les meilleures leçons pour innover ?

infoDSI le 27/10/2011


Ces cas [exposés dans cet article] sont des cas remarquables de transformation d'entreprise.

Et si on prenait une perspective de création d'entreprise ?

[en reprenant la typologie avancée dans l'article] On pourrait imaginer le "Créateur" devenu "Artisan" devenu "Marketeur" devenu "Industriel" devenu "Intégrateur" devenu "Rentier".

Un peu long.

Avec le numérique, il y a une accélération de cycle, ce que le professeur Bounfour, rapporteur général du programme ISD du CIGREF, désigne par "Accéluction", un néologisme avancé lors de la séance de clôture de l'AG du CIGREF.

Pour notre part, ayant probablement inventé la notion de "réseau social d'entreprise ouvert" avec l'offre "Open RSE" (http://www.open-rse-n.eu), nous reprendrons à notre compte le concept de "Lean Startup" attribué à Eric Ries.

Les droits moraux , à la source d'une mesure de l'innovation ?

infoDSI le 27/10/2011

Les réseaux sociaux : nouvelles sources de productivité des entreprises
Par Damien Douani, Social media expert chez blueKiwi



6 bénéfices concrets des RSE sur la productivité selon McKinsey...
Et sur l'innovation qui passe par le développement du "savoir". Y-a-t-il des bénéfices concrets ?

Pour répondre à cette question, il faudrait pouvoir mesurer.
Pour mesurer, il faudrait pouvoir tracer.

Et c'est là qu'apparaît la finalité économique du Code de la propriété intellectuelle avec notamment les droits moraux...

mercredi 26 octobre 2011

L'innovation communautaire, une pratique d'innovation à découvrir

infoDSI le 26/10/2011
Innovation : Votre entreprise a-t-elle le bon modèle ? (1/2)
Par François Chopard, Directeur Associé d’Oliver Wyman Delta France


A partir de cas emblématiques, cet article avance une typologie d'entreprise innovante : "Game Changer", "Creator", "Developpers", "Integrator".
Les classes de cette typologie ont une caractéristique commune : il y a un leader bien identifié (Google, Airbus, SAP, ...).
A l'heure du numérique où les entreprises deviennent "ouvertes" et les frontières s'estompent, on pourrait se pencher également sur un type d'innovation apparemment différent de ceux identifiés dans l'article : c'est l'innovation communautaire....L'Open Source par exemple...

lundi 24 octobre 2011

Une typologie de modèles d'affaires numériques remontant à 2008

Les modèles d'affaires du Web 2.0
[travaux attribués par le site à Jean-Samuel Beuscart, Christophe Dacheux et Kevin Mellet, chercheurs au laboratoire Sense d’Orange Labs].


Un examen intéressant et qui a le mérite de remonter à 2008.

[quatre modèles d'affaires sont identifiés :
  • publicité (4 variantes)
  • fremium (fonctions basiques, gratuit, fonctions avancées payant)
  • place de marché (commission à la vente/achat)
  • dons
Pour le modèle "publicité", quatre variantes
  • affichage permanent (bannière)
  • affichage automatisé sélectif  (mots clefs)
  • affichage personnalisé (alignement contenu - marque) : webinfluence, adrider
  • réseaux sociaux ]

A l’heure où on le qualificatif “numérique” a remplacé “Web 2.0″, on pourrait se pencher sur le fondement d’une affaire numérique : la propriété numérique et plus particulièrement la propriété intellectuelle.

vendredi 21 octobre 2011

Open RSE, une innovation rupture

Innovation de rupture : comment rechercher l'inimaginable ?  ParisTech Review? 15 mars 2011

Un réseau social d'entreprise (RSE pour les spécialistes) est un réseau social numérique dans l'entreprise, et cette dernière est une entité fermée et privée.

Si "RSE ouvert" est un oxymore avec des accents marketing, c'est un objet qui n'existe pas, inimaginable.

Alors que pensez vous de l'offre numérique Open RSE ?

http://www.open-rse-n.eu

Est-ce une utopie économique ou une innovation radicale ?

Le modèle d'affaires numériques est-il réaliste sous certaines conditions ou totalement inopérable ?

http://www.entreprise-numerique-creative.eu (cf modèle V200 de la galerie de modèles d'affaires numériques)

Vos avis sont les bienvenus.

La gestion de la propriété intellectuelle, un frein au RSE ?

Débat 2.0 : Comment convaincre les dirigeants de l’importance des réseaux sociaux d’entreprise?
Claude Super, InfGov'Blog, 19 octobre 2011


Bonjour,
je me permets de suggérer une piste éclairant les freins mais ouvrant des opportunités.
La piste est la propriété intellectuelle

Sur les freins
Imaginons qu’un salarié indélicat introduisant via le RSE une bonne « idée » reprise sur le web et s’en attribuant la paternité (il a sans doute des objectifs de travail collaboratif et un quota de commentaires à délivrer sur le RSE et avec la fin de l’année qui approche).
Puis que l’entreprise exploite cette idée à son profit sans autre forme de validation (la pression du time to market).
Puis qu’un concurrent de cette entreprise, ou un actionnaire, ou un autre salarié…

Sur les opportunités
Que veut dire "ouvrir" en termes de RSE ?
Pourrait-on oser "RSE Ouvert",  un RSE [qui serait] entre un RSE fermé (ie privé) et un réseau social professionnel public ?

A la recherche d'exmples concrets des nouveaux business models numériques

infoDSI le 21/10/2011 à 07:29,

Un tout d'horizon intéressant [sous la forme d'un tableau avec en abscisse un segmentation sectorielle], notamment dans les modèles d'affaires ([colonne] "New Value Pool/Business Model") où quelques exemples concrets sont cités à des fins d'illustration.

Pour un exemple [complémentaire] sur "Digitization consulting" de la ligne "Business Services" l'offre Open RSE, une suite de plateformes d'intelligence numérique thématiques ouvertes.
http://www.open-rse-n.eu

jeudi 20 octobre 2011

Querelle des anciens et modernes sur le modèle MOA-MOE

infoDSI le 20/10/2011 à 07:30,

Les développeurs viennent de Venus et les testeurs viennent de Mars
Par Marc Rambert, Président de Kalistick


Un article intéressant avec une note culturelle [1] et qui renvoie à la querelle des anciens et des modernes sur le modèle de gouvernance des relations clients/fournisseurs Maîtrise d'ouvrage / Maîtrise d'oeuvre.

J'y penserai pour une prochaîne version de l'enquête collaborative sur la pertinence du modèle MOA-MOE (http://fr2.open-creative-survey.eu)

Merci

[1]"Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus" de Paul Dewandre, mis en scène par Thomas le Douarec, actuellement au Théâtre du Gymnase Marie-Bell, 75010

mercredi 19 octobre 2011

L'objectivité est-elle possible pour des travaux de recherche en gestion des affaires ?

Une réponse pour “Le Programme ISD, un début de réponses…”7 octobre 2011 à 10h31
Pour un chercheur, lancer un programme de recherche est un pari. Pour sécuriser ce pari, une bonne pratique est d’expliciter une structure autour de laquelle les réflexions pourront émerger, se croiser et se développer.
Ce qui est plus délicat est de formuler d’emblée la conviction qui pousse ce chercheur à s’engager (Ang : commit) dans les travaux. En effet, cette conviction s’enracine dans l’histoire et la personnalité du chercheur et reste souvent au niveau inconscient.

Les premiers résultats significatifs fournissent une opportunité de revisiter les prémisses des travaux et de (re)formuler cette conviction.

A ce titre, le billet sur les « thèmes de recherche » est remarquable.

En effet, faisant écho au terme « organising » ci-dessus, le billet « thèmes de recherche » reconnaît que le programme de recherche ISD est « organisé autour d’un concept central : le design organisationnel ».
On pourra percevoir dans ce concept la personnalité propre du sponsor du programme, le CIGREF : permettre à l’organisation d’une entreprise d’être plus performante est historiquement la raison d’être de ses systèmes d’information.

Pour explorer l’économie numérique, on peut tenter des concepts alternatifs.

Celui de la propriété intellectuelle peut ouvrir des portes insoupçonnées. Avant « économie numérique », ne disait-on pas « économie de la connaissance » ?

L'innovation selon Steve Jobs

infoDSI le 07/10/2011 à 09:52,
La citation du jour : "Si l'on considère l'innovation, c'est une situation qu'on choisit parce qu'on a une passion brûlante pour quelque chose".
Steve Jobs (1955-2011)

Merci pour la citation
Bonne journée.

Une offre Cloud différenciée par les relations clients fournisseurs



Une offre IaaS proche du cœur de métier télécoms et réseaux pour entreprise. 

Avec semble-t-il plusieurs régimes de gouvernance ("expansion, performance, sérénité") : en début de cette année, nous avions avancé "The Regime is the Cloud Computing Service" (CIO online, 17 janvier 2011).

Mais si "SAS 70, ISO 9001, ISO 27001" sont mis en avant [dans l'offre], on ne mentionne que le SLA alors qu'un référentiel connu et répandu recommande de mettre en place des OLA également.

Pour les clients, une piste de négociation pour un meilleur service et pour l'opérateur une opportunité d'amélioration de l'offre...

Services professionnels IT low cost (2)

infoDSI le 18/10/2011 à 09:44,
Les 10 tendances qui tireront le marché en 2011
- Par Laurent Calot, Président du Directoire, Le CXP


L'introduction de l'article invite à rapprocher la présente analyse de celle du Truffle 100 [dans la même lettre].
C'est ce que nous faisons en posant :
services professionnels SI aux entreprises = SaaS + homme jour SI.

Que dit le Truffle 100 ? Que les éditeurs de logiciels ne se sont jamais aussi bien portés. Et probablement le Cloud devrait se révéler un véritable relais de croissance.

Or, dans notre équation, il existe une constante : c'est le budget "services professionnels". Et si le SaaS augmente, l'homme jour diminue mécaniquement ou plus exactement le produit "homme jour par quantité" : ainsi "la vague low cost va déferler sur les Services IT" (ITR jeudi 29 septembre 2011).

D'un point de vue économique, il y a un remplacement du travail [du consultant] par le capital [intellectuel] du SaaS.
Pour un exemple concret, une offre de plateformes d'intelligence numérique thématiques désignées par Open RSE  produites par Dô-Khac Decision

Services professionnels IT low cost (1)

infoDSI le 05/10/2011 à 09:47,
La vague low cost va déferler sur les Services IT


Un remarquable sens prospectif [de la part du Gartner] que l'on serait tenté de prolonger avec le Industrialised Low-Cost Professional Services (ILCPS). Mais low cost ne veut pas dire faible valeur ajoutée : c'est "low cost" sur la facture totale calculée par "homme jour x Q" mais "high value" par unité de service.

D'ores et déjà, certains prestataires proposent cette formule par le moyen de plateformes d'intelligence numérique mis à la disposition de leurs clients [1]

[1] Open RSE

Lean production and lean start-up

“Entreprises… l’Accéluction en action !” 12 octobre 2011 à 15h17

Avec la production dont les performances ont été fortement améliorées par un emploi massif mais judicieux des systèmes d’information, on peut également s’intéresser à l’innovation.

Et en écho à la Lean Production [présenté dans l'article comme parrain de "Accéluction"], on rencontrera peut être le concept de « Lean Start Up » inspiré de l’Open Source et attribué à Eric Ries.