lundi 12 décembre 2011

Vers le Web 3.0 "sémantique"

infoDSI le 12/12/2011,
"2012, la fin des médias sociaux ?" Hervé Kabla


Commentaire
Un article dont le titre invite au débat.

En préliminaire, quelques remarques sur les observations présentées dans l'article:
"La même requête lancée sur deux machines différentes génère désormais des résultats différents",
- "selon l'historique de navigation
" : si on veut retrouver une situation neutre, il suffit d'effacer les cookies installés par google.fr et google.com
- "l'adresse IP" : ou plutôt le territoire d'où est faite la requête ? Google.fr et Google.com donnent des résultats différents
- "l'identité de celui qui recherche l'information" : voir le point 1 sur les cookies
- "non déterminisme" : Google introduit des mécanismes (aléa, permutation,...) pour freiner les tentatives de décoder son algorithme, un des secrets, - comme la formule d'une boisson gazeuse à base de cola-, les mieux gardés

Pourquoi ?
La mission de Google est de retourner l'information la plus pertinente pour ses visiteurs.

Avec un usage commercial (web 1.0) ou un usage social (web 2.0) du web, les stratégies des moteurs de recherche reposant sur la popularité étaient pertinentes.
Mais si on recherche des signaux faibles source d'information pour innover, c'est une autre affaire : l'usage recherché est [alors] un usage sémantique (web 3.0).

Google Panda semble délivrer ces capacités sémantiques.

Le cas échéant, vous êtes invités à faire les recherches avec les chaînes de mots ci-dessous :
- modèle affaires numériques
- ITIL 2011



Google retournera quelques sites "bizarres", qui sont des sites ignorés par la majorité des autres moteurs.
Ces sites bizarres apportent-ils une information supplémentaire et intéressante par rapport aux sites plébiscités ?


A vous de juger.


Accès à l'article et au commentaire également sur ITRNews 

Note du 30 avril 2012
un site pour observer le Page Rank  des sites retournés en première page.

Aucun commentaire: