samedi 29 septembre 2012

Culture Acte 2 : modes d'exploitation des auditions

Culture Acte 2

----------------------------------------------------------------




@Modérateur-acte2

Merci pour la mise en ligne de la vidéo de l'audition.

Comme convenu ci-dessus, nous attendons la publication du résumé.

Ces résumés seront certainement un outil déterminant pour la richesse des débats en permettant d'aller dans un premier temps à l'essentiel avec une lecture rapide (l'audition dure 75 mn)

Eventuellement, dans le cours du résumé, des pointeurs numérotés ou horodatés vers la video seront les bienvenus afin de permettre d'adresser précisément l'oral après le résumé écrit.

Vous remerciant pour votre travail
Cordialement

vendredi 28 septembre 2012

Aborder la culture par sa consommation

Votre mode de consommation sur Internet
Culture Acte 2



Commentaires

Consommation de la culture ? ou utilisation, exploitation, jouissance ?

Cette question est-elle neutre ?

Y-a-aura-t-il des questions telles que
"Quels modes d’utilisation" ou "Quels modes de jouissance "

jeudi 27 septembre 2012

Utilisation de la culture à des fins professionnelles dans un secteur non culturel

Votre rapport à la culture et aux médias Culture Acte 2

cf "Entre site et réseau social, le blog participatif de Culture Acte 2" sur Le Cercle Les Echos
Le site gouvernemental qui doit soutenir la concertation de l’acte II de l’exception culturelle sera finalement double : un site institutionnel d’une part et un blog participatif d'autre part (...)

Commentaire

Utilisation de la culture à des fins professionnelles dans un secteur non culturel

Consultant/formateur en organisation d'entreprise, j'accompagne celles-ci dans leur transformation vers le numérique.
Lors de mes interventions et sur mes sites d'information, je consomme des œuvres glanées sur le web propres selon moi à déclencher une émotion pour "faire passer des messages".

Par exemple, pour illustrer la théorie de l'entreprise numérique innovante comme le "résultat de collisions entre les nouvelles technologies d'information (NTIC) et des nouveaux usages des propriétés intellectuelles (NUPI)", j'ai utilisé des photos publiées par le CERN sur la campagne d'expériences pour valider la théorie des bosons de Higgs.

Internet, mais muni d'un moteur de recherche efficace, est un fournisseur d'éléments culturels.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour accéder à l'illustration
 http://gallery.entreprise-numerique-creative.eu

mardi 25 septembre 2012

Capter les tendances métiers avec le numérique

B 200 : Blog Capteur Temps Réel de Tendances Métiers sur "L'entreprise numérique créative"



Commentaire
Un exemple sur Gouvernance Numérique d'Entreprise au 25 septembre 2012




mardi 18 septembre 2012

Renouvellement des usages des propriétés intellectuelles

L'onde de choc de la guerre des brevets révolutionne la stratégie des sociétés high-tech 
17/09/2012 | Vincent Lorphelin / Le Cercle Les Echos


Commentaires 

Bonjour,

merci pour ces éléments détaillés de la bataille Apple Samsung et de son éclairage de ce que vous appelez le "brevet d'usage", une notion dont la formulation semble assez éloignée de celle reconnue par le droit français (cf le site de l'INPI http://www.inpi.fr/fr/brevets.html : "Le brevet protège une innovation technique, c’est-à-dire un produit ou un procédé qui apporte une solution technique à un problème technique donné").

Si c'est ainsi, préconiseriez-vous une évolution du droit français ?

(...)

Bonjour,
merci pour votre réponse.
Je crois comprendre qu'il s'agit plus de nouveaux usages des propriétés intellectuelles qu'un changement du droit.

Verriez-vous une onde de choc de même amplitude mais pour le droit d'auteur en inter-entreprise ?
 

lundi 17 septembre 2012

Qui a inventé le concept de Freemium ?

Le Freemium : futur standard des jeux vidéos 
 14/09/2012 | Cabinet Beijaflore / Le Cercle Les Echos


Commentaire

Bonjour,
merci pour cet article très intéressant sur les jeux [numériques]

Et si on tentait d'appliquer le principe de freemium à l'industrie du conseil où le client paye pour les "idées" du consultant ?

[par exemple] Cet article :
- les "idées" [génériques] sont librement disponibles (mais non l'article lui même : cf les CGU/CGV en bas de page)
- pour l'application des idées génériques à un cas particulier...

Cela dit [pour revenir aux jeux numériques], pourquoi ne s'intéresser qu'aux opérateurs de télécoms ?

Ceux-ci auraient-ils le monopole sur la facturation ?

vendredi 14 septembre 2012

Le plus vieux serious game ?

Les Serious Games au service des entreprises 
Entreprises : Stratégies et Cultures Numériques, CIGREF


Commentaires
Selon wikipedia, le jeu de go, un jeu que l’on pourrait qualifier de jeu originalement à utilisation sérieuse, serait né entre 722 et 481 av. J.-C.

jeudi 13 septembre 2012

Pour le ROI d'un réseau social d'entreprise, il faut descendre au niveau applicatif

 Réseaux sociaux internes : les entreprises françaises accusent un retard certain 
Le Cercle Les Echos, Virginie Boillet, 11 septembre 2012


Commentaire
Bonjour,
merci pour ces statistiques.
"Les entreprises françaises accusent un retard certain"...Sans doute au regard des chiffres que vous citez.

Après le constat, il s'agit de faire un bon diagnostic.

Par exemple en s'interrogeant sur les besoins, ce que vous faites d'ailleurs :
"partage de bonnes pratiques",
"innovations",
"création collaborative",
"identification d’experts".

Néanmoins, les "managers comme les salariés peinent à saisir les bénéfices que l’usage des RSE pourrait leur apporter dans le cadre de leur activité".

Ou faudrait-il lire "les managers peinent à déterminer un retour sur investissement (ROI)".
Pour déterminer un ROI, il faut aller au-delà des besoins génériques tels que meilleure "collaboration", meilleure "communication" et descendre au niveau du projet.

Un exemple ?

Une formation en "blended learning" associant une intervention présentielle et l'exploitation d'une partition dédiée d'un RSE et animée par un coach formateur.

Une illustration à l'adresse http://open-rse10.governance-level-agreement.com où l'on donne une "empreinte aménagée" d'une production d'un tel coaching (formation sur les régimes d'affaires numériques)

mercredi 12 septembre 2012

Apple Samsung, une leçon en gestion de propriété intellectuelle d'entreprise

Procès Apple-Samsung : démonstration de l'importance stratégique des brevets 
Patrick Pierre, Le Cercle Les Echos; 6/9/12

Commentaire
"Rien de nouveau sous le soleil"
Ce n'est pas si sûr...

Sont en jeux non seulement un "produit ou un procédé qui apporte une solution technique à un problème technique donné" [1] mais également un design (modèle) :

Ci dessous une recherche "Google Images" paramétrée avec [iphone galaxy]

A coté de la lune, voici donc un deuxième satellite dans la galaxie des nouveaux usages des propriétés intellectuelles (NPUI).

Et pourquoi pas un troisième avec les droits d'auteur, source de différenciation des sociétés de services ?

La gestion de la propriété intellectuelle d'entreprise va au delà du portefeuille de brevets d'invention.

[1] fomulation reprise du site de l'INPI, http://www.inpi.fr/fr/brevets.html

mardi 11 septembre 2012

Les réseaux sociaux professionnels en B2B, c'est aujourd'hui

Les réseaux sociaux, levier de la performance des entreprises françaises 
05/09/2012 | Jean-Samuel Kriegk / Le Cercle Les Echos

Commentaires
"C'est par les réseaux sociaux B2B que
- se feront les mises en concurrence sur les appels d’offres (...)
- les acteurs économiques feront connaître de façon ciblée leurs nouveaux produits et services
".

Je serais tenté conjuguer cette prédiction au présent :
"Grâce au numérique, augmenter le pouvoir d'achat en prestation intellectuelle" , Le Cercle Les Echos, 30 avril 2012

"Avec les réseaux sociaux professionnels, assurer votre sourcing informatique", Le Cercle Les Echos, 9 mai 2012

PS : pouvez-vous donner les références exactes de l'étude Mc Kinsey que vous citez ?
Vous en remerciant par avance.

lundi 10 septembre 2012

Une relation client numérique septuple A

infoDSI le 10/09/2012
DSI : comment obtenir le triple A de la relation client digitale ?


Commentaire :
Bonjour,
merci pour la recension de cette étude produite par Solucom [1]

Je serais tenté de suggérer à leur auteur un amendement au titre avec "comment obtenir le sextuple A (AAAAAA)de la relation client digitale ?

Une opportunité d'appliquer le principe d'alignement d'une "information architecture" robuste.

Eventuellement, on pourra rajouter une septième A qui en outre répond immédiatement et directement à la question : ce septième A est "mettre en place une [véritable] gouvernance de la relation client en instaurant des régimes d'affaires numériques".


[1]"DSI : comment obtenir le triple A de la relation client digitale ? (Anticipation, Accompagnement, Agitation d?idées)" Observatoire de la transformation des entreprises du cabinet Solucom, 4 septembre 2012



Discussion
Vous êtes cordialement invité à entrer dans le débat  lancé sur le groupe Re Invent IT : 
 Une relation client digitale septuple A ? 
ou plutôt, pour appliquer le principe d'alignement dans une "information architecture" robuste, de sextuple A (AAAAAA) de la relation client digitale ? Et s'il y avait un septième A, quel serait-il ?

vendredi 7 septembre 2012

Breveter, c'est publier

Le numérique accélère l'innovation 
 7 septembre 2012 . Entreprises : Stratégies et Cultures Numériques

Commentaire
En parcourant ces regards croisés, on retire l’impression que l’innovation est une affaire de propriété intellectuelle.
Si les « idées » sont partageables et parfois partagées, ce n’est pas le cas des brevets dont l’objet est de donner un monopole à son détenteur…tout en « partageant » son contenu : breveter c’est publier.

C’est la différence entre accès et usage.

Une subtilité que l’on tend à oublier lorsque l’on consulte un site web.

Une statistique inédite sur les réseaux sociaux numérique d'entreprise

infoDSI le 27/08/2012
Réseaux sociaux d'entreprise : les projets se multiplient


Commentaire :
Merci pour la communication de ces données.

Sur les articles de presse avec 53% de réponse positives pour leur partage au sein du RSE, une statistique complémentaire sur les 100 premières réponses à la question

"D'après vous, reproduire sur un réseau social d'entreprise (et dès lors dans le cercle privé de l?entreprise) un article publié sous copyright est-il licite pourvu que (à la seule condition) le nom de l?auteur et les références de la source (identité du producteur original de l'article) soient immédiatement et directement visibles (sans passer par un lien) ?"

Pour une réponse directe et immédiate, sans obligation de déclaration d'identité, une enquête collaborative "Open Survey" pour apprécier le potentiel de valeur d'un RSE.

jeudi 6 septembre 2012

Gouvernance numérique de l'entreprise France

Hadopi Acte II, un projet de gouvernance numérique de l'entreprise France
Le Cercle Les Echos, 6/09/12


Commentaires : 
L'article en cinq mouvements de pensée
  • une large concertation sur l'exception culturelle ou un signal d'arrêt pour l'Hadopi ?
  • un projet de gouvernance numérique de l'entreprise France
  • retour sur les motifs économiques de la loi Création et Internet
  • une concertation conduite comme une mission de gouvernance numérique d'entreprise
  • l'emploi en France, enjeu global de la concertation

mercredi 5 septembre 2012

Vidéo : Hadopi et l'entreprise, par Alain Bensoussan 
Le Cercle Les Echos, 29/04/2011

Commentaires : 
"Obligations aux entreprises (...) prouver que tous les efforts ont été mis en œuvre pour lutter contre le piratage dans l'entreprise".

Ou simplement "montrer que les meilleurs efforts ont été mis en oeuvre ?"

Dans cette lecture, quelques mesures de simple bon sens et facilement applicables/auditables
  • sensibiliser/informer/former les collaborateurs sur le respect des propriétés intellectuelles de tiers en utilisant un réseau social numérique
  • identifier un responsable pour veiller à l'utilisation dument autorisée de propriétés intellectuelles sur le réseau social numérique d'entreprise
  • mettre en place une procédure d'autorisation de reproduction sur le réseau social numérique d'entreprise des articles glanés sur le web,
  • mettre en place un process pour vérifier que les sous-traitants ont bien les autorisations/licences d'utilisation de propriétés intellectuelles de tiers (on peut s'appuyer sur la direction des achats)
  • mettre en place une intelligence minimale des chaînes de propriétés intellectuelles : par exemple une simple recherche avec le moteur le plus utilisé. 
Les deux derniers points montrent qu'il ne s'agit pas seulement de parer aux risques, mais également de se créer de nouvelles opportunités :
  • une certification/habilitation est une assurance sur les moyens intellectuels,
  • l'original est souvent plus avantageux que la copie...

Voir sur Le Cercle Les Echos :
"Avec le numérique, augmenter le pouvoir d'achat en prestation intellectuelle" , Le Cercle Les Echos, 30 avril 2012

"Cinq régimes de gouvernance de la propriété intellectuelle en réseau social professionnel ou d'entreprise", Le Cercle Les Echos, 7 juin 2012.

mardi 4 septembre 2012

Régime SCADA et régime SI

infoDSI le 04/09/2012
La protection des réseaux SCADA au cœur des préoccupations des entreprises -
Par Cyrille Badeau, Directeur Europe du Sud de Sourcefire


Commentaire :
Où les systèmes industriels rejoignent et se différencient des systèmes informatiques (SI).

"Les SCADA (Supervision Contrôle Alarme Data Acquisition ) sont utilisés dans les services publics, le transport, la logistique, la fabrication et les produits pharmaceutiques,..."

On pourrait également ajouter les réseaux de caisses enregistreuses, de distribution de billets,...

Parmi les services publics (ou plus précisément de mission de service publique), il y a l'électricité et les télécoms.

Pour les télécoms, les SCADA des années 80-90 sont devenus depuis les systèmes d'information et, chez plusieurs opérateurs, la direction technique a fusionné avec la DSI.

Mais si la gestion des SI est une affaire plutôt interne à l'entreprise, celle des SCADA est également une affaire externe, comme le mentionne l'article ("Supporter une vaste bibliothèque de règles et un format de règles ouverte (...), les règles fournies par les organismes gouvernementaux, les règles de tiers (...))

Mettre en évidence que les SCACA sont soumis à un régime de gouvernance différent de celui des SI est le mérite de cet article.





Complément sur SCADA :
Google (wikipedia) donne en première page la définition de l'acronyme SCADA : Supervisory Control And Data Acquisition.

Au début des années 90, on parlait à France Telecom de migration des SCADA (Systèmes de Contrôle, d'Alarme et Data Acquisition) vers les différentes applications (Fault Management, Configuration Management,...) du TMN (Telecommunication Management Network) qui devaient être conformes aux "Recommandations" CCITT.

C'est d'ailleurs à cette époque qu'ont été écrits les premiers volumes des futurs ouvrages ITIL, reconnus comme "meilleures pratiques" de gestion de SI par de nombreux acteurs.



ITIL® is a registered trade mark of the Cabinet Office.

lundi 3 septembre 2012

Communs : impératif d'une stratégie numérique

Les nouveaux "communs sociaux" : une corne d’abondance inexploitée
31/08/2012 | Dominique Turcq, Le Cercle Les Echos

Commentaires : 
Savoir exploiter ces "communs" informationnels confère effectivement un avantage compétitif dans l'économie numérique.

S'il est nécessaire de comprendre les portées respectives des différentes catégories de communs (Creative Commons mais également ParisTech Libres Savoirs), il faut également déterminer une stratégie que l'on appuiera alors par une gouvernance adéquate.

C'est à cette seule condition que l'on pourra récolter les fruits d'une exploitation sans faire prendre des risques inconsidérés à l'entreprise et à ses collaborateurs.

cf : Sur Le Cercle :

 

Service professionnel de confiance

DSI : se libérer de la pression grâce aux services managés
29/08/2012 | Damian Saur, Le Cercle Les Echos 

Commentaires
"Services Managés"...

Dans mon souvenir, cette formule est née dans les années début 90, à une époque où on parlait d'interconnexion des réseaux de données [Ang : data networks] d'entreprise : pour le client, il fallait manager le service de transmission de bout en bout.

A l'heure du Cloud, un opérateur a énoncé "Services Maîtrisés" [1].

Pour notre part, nous avançons "Services Gouvernés".

[et] Pour donner une réalité opérationnelle à ces concepts, nous poserons les définitions suivantes : un service est dit
  • "managé" s'il est soumis à un contrat de service (en système d'information, Ang : Service Level Agreement - SLA)
  •  "gouverné" si sa livraison est soumise à un régime d'affaire (Ang : business regime). 

Le service est maîtrisé [par le client] s'il est managé et gouverné, en bref, c'est un service de confiance.

Service de confiance

[1] Notamment SFR. Le cas échéant, vous pouvez réaliser une recherche avec l'option "expression exacte"

Pour des informations complémentaires, cf le site "Efficacité et Efficience du Contrat Numérique"

Le droit d'auteur, source d'un nouveau capitalisme

 « L’énergie va devenir gratuite, comme l’est déjà l’information » 
Le nouvel économiste, Jeremy Rifkin,

Commentaire
La toute fin de l’article mentionne : « …ce sera la fin du modèle [ndlr : capitaliste] appuyé sur la main-d’œuvre de masse et le pouvoir vertical qui a prévalu au cours des deux cents dernières années ».

Peut être, mais pas de la façon qu’envisage l’auteur qui prédit « une perte d’importance de la propriété » (seconde ligne du dernier paragraphe).

Le pouvoir économique deviendra granulaire et "horizontal" grâce à la propriété intellectuelle et plus particulièrement le droit d’auteur (non l’information [la bonne] n’est pas gratuite, elle créée de la valeur à tel point que certains acceptent de la payer très cher ou que d’autres prennent des risques inconsidérés en l’exploitant de façon indue [1]).

La capacité créative de capital intellectuel est largement indépendante de la taille de l'entreprise voire même antinomique : en France, ne dit-on pas que l’innovation est portée par les PME ?

Et outre-atlantique ?
Un simple étudiant peut développer un bout de code et créer son entreprise…


[1] cf. les réponses des questions 3.2 de l'enquête collaborative "Open Survey N°13 : 60 secondes chrono pour apprécier le potentiel de création de valeur par votre réseau social [numérique] d'entreprise"